Des vacances nonchalantes dans la ville d’Essaouira

Des vacances nonchalantes dans la ville d’Essaouira

Les vacances c’est aussi le calme et la prospérité à Essaouira

À Essaouira (http://www.mogador-essaouira.com) le train de vie correspond aux exigences des citoyens. Car la petite ville n’abrite pas les circulations tendues à l’image des grandes villes de Marrakech, Agadir ou encore Casablanca. Elle dispose certes d’un microclimat particulier, mais elle jouit d’un calme et d’une simplicité inégalés. Pas de feu rouge aux croisements, les giratoires sont à compter sur les bouts des doigts, les veines de la ville semblent être tellement airées qu’elles laissent une impression de dilatation dans les cœurs des visiteurs. Par les souks les jardins et les petites virées nocturnes la petite ville petite retient ses amateurs pour leur offrir tout ce qu’elle a de plus charmant : sa médina et ses mille et une ruelles.

Séjourner en ville ou dans les environs ?

S’héberger est la première démarche à entamer quand on arrive à Essaouira, beaucoup souhaitent trouver leur âme sœur au cœur des riads, maisons d’hôtes et autres styles d’hébergements implantés dans la vieille médina. D’autres préfèrent aller se réfugier dans les multiples maisons d’hôtes des environs de la ville dans un cadre naturel qui rappelle la vie à la compagne, pas loin de la ville. Les visiteurs peuvent donc faire des virées rapides, profiter de la fraîcheur maritime de la ville côtière, se ressourcer et rentrer de nouveau chez eux, ainsi ils allient atmosphère naturelle et vie citadine. Séjourner dans les environs de la ville est avantageux pour ceux qui ne souhaitent pas demeurer loin des soufflements frais des Alizées, cependant, ils seront privés de plusieurs privilèges : la vue splendide de la mer, le paysage du petit matin face à la vue large extraordinaire qu’offre l’océan Atlantique. Un air marin pur et frais, un remède sensationnel qui métamorphose l’état d’esprit du visiteur. À la compagne en revanche, il n’est nullement nécessaire d’énumérer les bien-faits de la nature, un air pur et propre, plus d’espace, aucun souffle de vent, on n’entend même pas l’ombre d’une mouche. De plus, toutes les auberges sont équipées de piscines bien tièdes, un luxe qui ne sera probablement pas offert dans les étroites ruelles de la médina.

À Essaouira, une gastronomie locale digne d’être savourée

Quel bonheur de se retrouver autour d’un plat gastronomique et de savourer ses délices, Essaouira vous offre ce moment privilégié, la ville est l'une des capitales côtières aux spécialités de plats à base de poisson. Les restaurants et les petites structures installées pas loin des remparts ou en intra-muros proposent chaque jour des plats somptueux à base de poissons de la pêche de la journée, de légumes de la saison et d’épices locales. Des plats savoureux dont les saveurs et le goût resteront longtemps dans la bouche. Les sardines par exemple sont une spécialité très demandée chez les citoyens. Ce poisson bien aimé des souiris est généralement servi en grillade avec une salade locale à base de tomates et d'oignons, de petits morceaux de coriandre finement découpés, un soupçon d’huile d’olive ou d’argan et une pincé de cumin, de sel et de poivre. Aussi, les sardines se préparent et s’offrent comme un plat principal, rient qu’y penser, les boulettes de sardines mette l’eau à bouche de ceux qui les ont déjà goûtées, moulinées et préparés dans un tajine avec des épices, elles sont aussi délicieuses que les sardines en grillade. Si Essaouira est une micro société en apparence, il n’en demeure pas moins qu’elle garde entre ses entrailles bien des secrets, un héritage vieux comme le temps qu’il convient de découvrir avec amour. Il ne figure pas uniquement sur la face visible de la ville, comme la visite de la plage ou l’arrêt hâtif au vieux port, mais sans aucun doute au fin fond de ses interstices, ses ruelles et ses petites maisonnettes tantôt habitées tantôt lieu de création artistique et d’artisanat.